Comment se loger dans de grands espaces sans se ruiner ? Tel est le titre qu’affiche le reportage de l’émission « Tout Compte Fait » diffusé sur France 2 le 18 février dernier. Pour répondre à cette question que se posent de nombreux français devant faire face à la flambée des prix de l’immobilier, leurs caméras ont accompagné les équipes RHP Combles sur un chantier d’aménagement de combles perdus dans les Yvelines.

Dans la recherche de mètres carrés supplémentaires à moindre coût, l’aménagement de combles perdus ou non s’impose comme une solution à la fois pratique et économique. C’est le choix qu’on fait ces propriétaires qui nous accueillent dans leur comble en cours d’aménagement par nos équipes.

Avec des solutions clés en main hyper attractives, l’aménagement de combles perdus a su séduire de nombreux propriétaires. Il faut dire que cette solution a de quoi séduire : coût inférieur à une extension ou un déménagement, possibilité de créer les pièces de son choix dans les combles, durée des travaux très courte, réalisation d’une plus-value immobilière lors de la revente, possibilité de profiter d’aides publiques pour une partie des travaux ou encore possibilité d’inclure le coût des travaux d’aménagement des combles perdus dans la renégociation de son prêt immobilier.

C’est d’ailleurs grâce à cette renégociation de prêt avec lissage du coût des travaux que ces propriétaires ont pu agrandir leur maison à moindre coût et on pu profiter de combles aménagés très facilement.

Pourquoi avoir choisi l’aménagement de combles ?

Emilie et Christophe habite depuis 2 ans dans une maison de plain-pied dans les Yvelines. Ils n’avaient qu’un enfant lors de l’achat. Lorsque le second enfant est arrivé les membres de la famille se sont vite retrouvés à l’étroit. Avec des chambres d’à peine 10 m², l’espace vient vite à manquer lorsque l’on a à s’occuper d’un bébé.

Emilie : Je trouve qu’il manque de place. Parce que là il y a encore un petit lit mais lorsqu’il y aura un grand lit il y aura pas beaucoup de place dans la chambre c’est sûr et du coup, c’est sûr qu’ils investissent le salon.

Afin d’anticiper et d’éviter que le salon ne se transforme en salle de jeu ce couple a décidé d’agrandir sa maison en optant pour l’aménagement de leurs combles perdus. S’offrant ainsi un nouvel étage, ils profiteront alors de 60m² de plancher supplémentaire et un peu plus de 30m² habitable dès que l’aménagement sera achevé.

Combles perdus ? Ce n’est plus une fatalité

Les charpentes à combles perdus sont bien un frein pour les propriétaires souhaitant aménager les combles de leur maison. En effet, la charpente en W empêche de profiter du volume sous toiture. C’est pour cela que RHP Combles a fait de la transformation de charpente sa spécialité.

Laurent Cordani – Gérant RHP Combles : Il existe de l’aménageable et du non-aménageable. La on est sur une charpente non-aménageable. Donc c’est là où on intervient. On pose notre procédé pour pouvoir créer cet espace.

Les ouvriers RHP Combles installent en premier lieu des poutres en acier pour soutenir la toiture et déplacer les efforts exercés à la périphérie de la maison. Ce n’est qu’une fois la charpente transformée en comble aménageable que les fermettes en W peuvent être supprimés et la pose du plancher peut commencer.

Christophe : Wahou ! Le changement est radical. Il y a la hauteur et tout. On va tenir debout sans problème. Fini la galère. Génial.

Dans ces combles transformés prendront prochainement place 2 chambres pour leurs garçons et une seconde salle de bain afin d’éviter les embouteillage dans celle du rez-de-chaussée.

Emilie : Là c’est la salle de bain. La future salle de bain avec le Velux. Là, ça sera le Velux du palier, là ça sera l’escalier, et là du coup, la chambre de guillaume.

Christophe : c’est quand même habitable jusque là. Donc il y a 1 mètre ou un peu plus de perdu entre guillemets. Et encore, qui est toujours vivable surtout pour les enfants, il n’y a pas de problème.

Mais le plus incroyable, c’est que ces mètres carrés en plus ne leur ont en fait rien coûté grâce à la renégociation l’année dernière du crédit de leur maison.

Emilie : Si on avait fait la renégociation de prêt classique, sans intégrer de prêt travaux dessus, on aurait diminué nos mensualités et du coup vu que là on a intégré l’enveloppe travaux, du coup on se retrouve avec les mêmes mensualités de crédit par mois avec un étage en plus.

Voilà pour ce reportage qui vous donnera peut-être des idées pour votre prochain investissement immobilier.

L’émission « Tout Compte Fait » de France 2 s’intéresse à l’aménagement de combles perdus